Le marché de la pièce auto d’occasion : une vraie tendance pour économiser

Que ce soit un professionnel en mécanique, ou un consommateur, l’un ou l’autre peut trouver son intérêt à vouloir acheter des pièces d’occasions. Très économique, le marché de pièces d’occasion devient un des plus répandus. La question ici s’intéresse au déroulement de ce marché. Est-il assez rentable sachant que ces pièces ne sont pas neuves ?

Le client est roi, faites votre choix

Vu les prix des pièces neuves, certaines personnes ont du mal à payer et dans ce cas-là, le garagiste propose des pièces occasion, car il est moins cher que la neuve et aussi les pièces occasion sont de pièces de la bonne qualité la majorité. Toutefois, le réparateur a l’obligation de mettre au courant son client de la situation du véhicule ainsi que de l’informer des nouvelles pièces à échanger. De là, le client pourra analyser la situation en donnant l’autorisation ou non de l’emploi de ces pièces auto d’occasion. La loi vous confère ce pouvoir. Acheter des pièces encore sous carton n’est pas forcément convenable à votre véhicule surtout s’il date déjà de plusieurs années ou si vous n’en avez pas les moyens. Bien évidemment, ces pièces à réemployer coûteront largement moins cher, voire jusqu’au quart de leurs prix d’origine.

Concernant ces pièces d’occasions, quels sont les critères ?

Ces pièces auto d’occasion doivent, impérativement, provenir des véhicules hors usages ou aussi dits : pièce de seconde main. Avant de les monter, assurez-vous que la pièce de rechange convient à ce que vous recherchez. C’est-à-dire qu’au moins les modèles sont de marques identiques. Vous pouvez trouvez un large choix de pièces sur Reparcar où vous pouvez parcourir leurs catalogues de pièces détachées auto en ligne et trouver facilement la pièce de rechange que vous recherchez pour votre voiture parmi toutes les marques automobiles.

 

Le professionnel peut insérer des pièces issues d’échange standard. Des pièces qui doivent avoir les mêmes critères que les neuves en termes de qualité, endurance et de sécurité. Sauf que ces pièces d’échanges (par exemple : les injecteurs, culasse, turbo, etc.) sont reconditionnées par des équipementiers faute de défaut. En effet, le délai de garantie n’est pas la même qu’une nouvelle pièce ; au plus, 6 mois ou plus. À noter qu’il est question de votre auto, informez-vous bien avant d’entamer la réparation.

Ce qui doit être informé au propriétaire par le garagiste

Il est bon de savoir que toutes les pièces à remplacer ne sont pas nécessairement d’occasions. Bien que le prix vous attire, les kits de tuning, eux par exemple, ne sont pas à réemployer. Aussi, il faut connaître les prestations du professionnel avant de signer les conditions. À savoir, le délai de réparation, l’autorisation d’employer des pièces d’auto occasions ainsi que les coûts et le mode de paiement. Faites en sorte de consulter un atelier de réparation convenable à vos moyens, car s’il arrive que le paiement ne se fasse pas, vous aurez des ennuis.

La boite de vitesse manuelle : la troisième pièce la plus recherchée
Comment la recherche de pièces détachées fonctionne-t-elle ?