10 raisons pour lesquelles voyager dans un van vous fait découvrir le vrai bonheur

Indépendamment du choix personnel, l’achat d’un van est un choix de style de vie qui coïncide souvent avec une plus grande liberté et la possibilité d’embrasser l’inconnu et l’aventure. À lire les témoignages enthousiastes de ceux qui ont essayé le vanlife, un simple van peut changer votre vie. Pourtant, nombreux sont ceux qui posent la question suivante : pourquoi voyager dans un van et renoncer à tant de commodités ? Vous vous êtes toujours demandé ce qu’il y avait de si spécial à vivre dans un van pendant de longs mois ? Ces 10 points permettront d’assouvir votre curiosité.

Vous n’attendez rien, donc chaque découverte est une victoire.

Ce qui est vraiment bien avec la vie en van, c’est que vous n’avez aucune attente, donc tout ce qui vous arrive est une petite victoire. On ne sait jamais ce qui nous attend au coin de la rue : il peut s’agir d’une plage, d’une grande ville, d’une vieille église, d’une gare abandonnée, d’une longue autoroute rectiligne, d’une forêt, d’un spot de surf… Quand on ne sait pas à quoi s’attendre, on apprécie beaucoup plus ce qui se présente.

Quand on faisait le tour de l’Espagne, on s’est arrêtés dans un endroit appelé Los Locos. Nous avons dîné, puis nous nous sommes promenés et nous nous sommes retrouvés face à la mer. Des vagues féroces se brisaient sur les rochers à 50 mètres en dessous de nous. Avec le bruit du vent, le son des vagues et l’écho dû à une grotte au pied du promontoire, nous nous sommes sentis électrifiés. Nous avons profité de cette vue aussi longtemps qu’il faisait nuit, aussi longtemps que nous le pouvions. Nous ne nous attendions pas à une telle chose ce jour-là, et cet aspect n’en a été que plus incroyable.

Vous gagnez un incroyable sentiment de liberté

Qu’est-ce qui vous donne plus de liberté que de ne pas avoir d’horaire ou de délais, de pouvoir être ce que vous voulez, où vous voulez, quand vous voulez ?

Vous n’avez rien d’autre que des routes inexplorées, des territoires inconnus, votre maison sur roues et l’amour de la vie… Le vanlife vous donne un incroyable sentiment de liberté.

Ces deux derniers mois, dans le van, nous avons nagé, surfé, cuisiné, lu, vécu… L’évasion parfaite de la vie urbaine. Ce n’est pas facile de tout laisser tomber et de dire : “Bon, je vais acheter un van et vivre comme un hippie.” Mais ça vaut le coup, même si c’est juste pour de courtes vacances.

Vous apprenez quelque chose chaque jour

Lorsque vous avez votre propre maison mobile, que vous n’avez pas beaucoup d’argent et que vous n’avez que des aventures inconnues devant vous, vous apprenez vraiment beaucoup.

Non seulement vous apprenez à réparer les pièces du moteur lorsque le van tombe inévitablement en panne et que vous devez vous débrouiller seul, mais vous apprenez aussi beaucoup sur la vie de couple. Vous passez tout votre temps à moins de 15 pieds de votre partenaire. C’est un test important de la relation, on peut vous l’assurer.

Mais tout ce que vous apprenez, vous l’apprenez avec la personne que vous aimez. Main dans la main.

Tirez le meilleur parti de chaque jour

En vivant dans un van, on profite de chaque opportunité. Vous ne pouvez pas perdre votre journée à faire des choses inutiles, à regarder la télévision et à rester en pyjama tout le temps. Au lieu de cela, vous vous réveillez très tôt pour regarder le lever du soleil. Vous rencontrez des gens qui veulent visiter une chute d’eau et vous vous dites : “Pourquoi pas ? Je vais y aller aussi.”

Vous lisez sur un panneau que dans 15 km il y a une formation rocheuse et vous décidez d’y aller et de découvrir ce que c’est. Vous rencontrez des plages folles sur votre chemin, vous courez après l’aventure…

Les jours s’écoulent les uns après les autres et vous suivez le mouvement : vous vivez au jour le jour et vous adorez chaque seconde de votre existence.

Vous vivez des expériences que vous n’auriez jamais pu imaginer

Lorsque vous voyagez en van, vous explorez principalement des zones inconnues et inhabitées. Lorsque vous voyagez normalement, vous êtes ballotté d’un endroit à un autre, d’une métropole à une autre, d’une auberge à une autre. Vous n’avez pas le temps de ralentir et de comprendre ce qu’est la vie dans un certain endroit. C’est un va-et-vient continu. Dans le van, c’est exactement le contraire.

Au Portugal, nous avons découvert un endroit étonnant appelé Praia de Odeceixe. Nous ne connaissions pas cet endroit merveilleux et nous ne l’aurions certainement jamais découvert si nous n’avions pas été avec notre van. Ce n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres. Dans ce petit endroit reculé du Portugal, loin des grandes villes, nous étions reconnaissants d’avoir un van.

Vous vous concentrez sur vous-même

L’un des aspects qu’on aime le plus dans la vie en van est qu’on peut se concentrer sur notre vie et notre relation d’une manière plus paisible et plus saine. Lorsque vous êtes à la maison, il est facile d’être submergé par la vie, les rêves, les objectifs et les drames des autres, mais vous devez toujours essayer de penser à vous.

Avec Bryan, nous nous sommes retrouvés à parler de choses profondes comme la vie, les objectifs et l’avenir. Personne ne s’est interposé entre nous et c’était un grand avantage. Avant de quitter la Nouvelle-Zélande pour parcourir l’Europe en van, nous souffrions tous deux d’anxiété face aux choses que nous ne pouvions pas contrôler. Voyager en van nous a permis de lâcher prise et de nous concentrer sur ce qui compte vraiment.

Ce qui, au final, est ce qui vous rend heureux.

Vous devenez plus sauvage

Quand vous commencez à voyager dans un van, vous savez que votre vie va devenir plus sauvage… mais qui a dit que c’était une mauvaise chose ?

Vos normes d’hygiène vont changer. Préparez-vous à ne pas prendre de douche pendant cinq jours et à ne jamais vous laver les cheveux correctement. On apprend à dormir avec tellement de sable sur soi que ça semble normal. Vous commencez à faire pipi dans des endroits non loin d’autres personnes et vous vous contentez des buissons. Vous commencez à manger de la nourriture périmée et à dormir dans des endroits complètement aléatoires sur le bord de la route.

À ce stade, vous vous demandez peut-être : “Hmmm, pourquoi tout cela me rendrait-il plus heureux ?”.

On va vous l’expliquer tout de suite. Parce que cette situation est hilarante et vous fera rire tout le temps. Vous et votre partenaire commencez à faire des choses super bizarres ensemble, comme la fois où nous avons frotté un oignon l’un sur l’autre pour tenter d’éloigner les moustiques (oui, c’est vraiment arrivé).

Vous voyez votre partenaire dans les pires moments et pourtant, sans aucun doute, vous êtes absolument amoureuse de lui.

Mais surtout, vous vous réveillez chaque jour avec un sentiment d’hilarité en vous. Vous avez envie de rire. C’est quelque chose que nous avons perdu lorsque nous sommes passés du statut d’enfant à celui de jeune adulte de classe moyenne.

Être un peu plus sauvage signifie être un peu plus heureux.

Vous rencontrez beaucoup de gens et apprenez des leçons de vie.

Ce point est le plus important. Pendant votre voyage en van, vous allez rencontrer beaucoup de gens. Des gens qui sont très différents de vous.

Qu’il s’agisse d’une personne de 60 ans voyageant seule, de deux meilleurs amis en voyage de fin d’études, de couples de retraités qui n’ont jamais eu la chance de voyager quand ils étaient jeunes ou de couples comme nous qui veulent simplement vivre l’instant présent.

Écoutez leurs conseils et leurs histoires. Soyez ouvert aux nouvelles cultures. Respectez les différences d’âge et de situation et trouvez-y du bonheur. Vous apprendrez beaucoup, on vous l’assure.

Arrêtez de tout prendre pour acquis

Plus vous voyagez dans le van, plus vous vous rendez compte du nombre de choses que vous prenez pour acquises dans la vie de tous les jours.

En commençant par la douche et les vêtements propres.

Mais ce n’est pas tout : avec le temps, on revient s’émerveiller de petites choses toutes simples. Comme ouvrir la porte du van en plein été et profiter d’une bouffée d’air frais, ou découvrir que vous avez assez de monnaie pour payer le péage.

Ce sont les petits plaisirs de la vie que nous prenons habituellement pour acquis. Quand on voyage dans un van, on apprend à les apprécier tous.

Vivre plus avec moins

Le meilleur point qu’on a gardé pour la fin parce qu’il nous rend très fier : on a appris à vivre avec moins. Ce concept va vraiment changer votre vie.

Maintenant, on n’est pas constamment à la recherche de plus. Plus de vêtements, plus de maquillage, un plus grand lit, le prochain achat.

En voyageant dans une camionnette, vous apprenez à être heureux à 100 % de tout ce que vous avez dans votre petite maison sur roues.

Heureux avec les quelques vêtements que vous avez, pliés dans un panier sous le lit. Heureux de ne pas pouvoir utiliser votre lisseur de cheveux parce qu’il n’y a pas d’électricité. Heureux que votre téléphone portable soit mort et ne puisse pas être rechargé jusqu’à ce que vous repartiez.

Vivre seule dans un van : la liberté